L'Ère Avatar

explorer la conscience
numéro treize

Certaines croyances sont souvent exprimées mais ont très peu d’influence sur la vie. D’autres croyances sont exprimées très rarement, voire jamais, et ont une grande influence sur la vie.


Vous manque-t-il une chaussure?

par Harry Palmer

photo of Harry PalmerDemandez aux gens ce qu’ils croient et vous aurez probablement un assortiment de ce qu’ils veulent, ce qu’ils ont entendu et ce qui a l’air raisonnable, ou, selon les enquêtes, a le plus de chances d’être admiré. Croient-ils ce qu’ils affirment ? La plupart du temps la réponse est non. Mais creusez au-delà des croyances affirmées et vous trouverez les croyances réelles qui modèlent les comportements et créent la réalité.

Les croyances réelles, qu’elles soient délibérément choisies ou endoctrinées avec méthode, créent un schéma directeur de ce que l’on perçoit et de la manière dont on l’interprète. Pendant les moments ordinaires de conscience, ce schéma directeur fait percevoir certaines choses et passer à côté de certaines autres choses. Changer une croyance réelle peut changer l’état d’esprit, peut changer ce à quoi l’on fait attention et peut changer ce que l’on voit. Une croyance réelle peut vraiment faire que des objets disparaissent de votre champ de conscience.

image of hypnotismUn prestidigitateur a hypnotisé un sujet et lui a demandé d’ôter ses chaussures. Celui-ci le fit. L’hypnotiseur a alors installé une croyance (qu’il a appelée suggestion post-hypnotique) disant que, lorsque le sujet s’éveillerait, il ne verrait pas ses chaussures. Elles furent alors placées sur le sol, bien en vue, à un mètre ou deux de la chaise du sujet.

L’hypnotiseur a compté à rebours de 5 à 1, disant au sujet entre chaque chiffre qu’il s’éveillait progressive- ment et que à 1, il se sentirait tout à fait éveillé, heureux, frais et dispos.

Le sujet s’éveilla en souriant comme si rien ne s’était passé. “Je suis désolé”, dit-il, “je suppose que je ne suis pas un très bon sujet.”

L’hypnotiseur montra du doigt les pieds du sujet et demanda : “Où sont vos chaussures?”

photo of shoesPendant un moment, le sujet fut déconcerté que ses chaussures ne soient pas là. Il regarda autour de lui ; son regard passa en plein sur les chaussures devant ses yeux et il répondit finalement qu’il ne portait pas de chaussures.

L’hypnotiseur insista. “Voulez-vous dire que vous êtes venu au spectacle ce soir sans chaussures?”

Le public se mit à rire et le sujet ne sachant plus où se mettre passa sur la défensive. “Oui”, dit-il, “je fais ça tout le temps!”

“Vous venez au spectacle sans chaussures?”

“C’est ma façon de protester”, affirma le sujet.

“Puis-je vous demander contre quoi vous protestez?” demanda l’hypnotiseur.

“Je proteste contre un système qui me force à faire des choses que je ne veux pas faire”, affirma-t-il.image of thought

“Et vous ne voulez pas porter de chaussures?” demanda l’hypnotiseur.

“Exactement.”

L’hypnotiseur montra du doigt les chaussures, les toucha et les cogna par terre. “Ne sont-ce pas vos chaussures?”

Le sujet les regarda fixement pendant plusieurs secondes ; son esprit commença à enregistrer les chaussures en face de lui, puis à enregistrer que c’étaient les siennes.

“Oh, oui, je les ai ôtées quand je suis monté sur scène pour ne pas tomber. Elles sont neuves et les semelles sont encore glissantes.”

Ce qui est vraiment remarquable dans cet événement, c’est que la croyance implantée par l’hypnotiseur non seulement a fait que les chaussures ont disparu de la perception de l’homme, mais a aussi fourvoyé son esprit pour qu’il crée une explication raisonnable pour l’absence de chaussures.

Bien sûr, l’explication raisonnable n’était pas la cause réelle de ce qui s’est passé. L’explication raisonnable était une croyance affirmée créée après les faits. La cause réelle de ce qui s’est passé fut quelque chose d’approchant la croyance : “Quand je me réveillerai, je ne serai pas capable de voir mes chaussures, bien qu’elles soient juste devant moi.”

image of mind blueprintUne croyance transparente, implantée par hypnose, peut créer un schéma directeur mental qui fait que l’esprit perçoit de façon sélective.

La première instruction de l’esprit, sa raison d’être, est de donner du sens à ce que l’on perçoit. Dans ce cas, non seulement il a créé une explication, mais il l’a aussi enjolivée avec une nouvelle croyance créée à partir de rien: “Je proteste contre un système qui me force à faire des choses que je ne veux pas faire.” La personne vit maintenant avec un mensonge.

Pourquoi le sujet n’a-t-il pas simplement dit: “Je ne sais pas où sont mes chaussures”? Cela aurait été une réponse honnête, mais cela aurait acculé son esprit dans un état vulnérable consistant à ne pas savoir. Ne pas savoir peut être humiliant et aussi dangereux. Une réponse courante au fait de ne pas savoir est de s’engager dans des spéculations, des suppositions et des fantasmes.

Certains psychanalystes vous diront que c’est un mécanisme de défense: un moyen d’éviter une menace potentielle à l’estime de soi ou un conflit avec l’image de soi. C’est un esprit qui souffre de données incomplètes et qui engage sa propre imagination pour avoir raison et protéger son estime de soi. Les gens ne tolèrent pas facilement un état de non-savoir et choisissent souvent de déformer la réalité plutôt que de se sentir vulnérable. C’est la voie que notre sujet hypnotisé a suivie.image of mind maze

Notre sujet compensait des données incomplètes causées par un type particulier de croyance implantée, mais on peut trouver des mécanismes de défense semblables pour toutes sortes de croyances transparentes. L’esprit a un profond besoin impérieux d’avoir raison, et ce besoin peut faire que vous affirmiez des choses que vous ne croyez pas vraiment. Cela complique ce qui autrement serait une connexion claire entre les croyances réelles et ce que l’on vit. 

 

L'histoire du cours Avatar

Selon les données d’Avatar, qu’est-ce qu’un Avatar?

photo of sanskritLe mot vient du Sanscrit “ava” qui veut dire le bas ou descente et “tara” qui veut dire traverser. Dans la mythologie hindoue, on utilise ce mot pour parler d’une divinité qui a volontairement adopté une forme physique pour participer au monde des choses créées. Dans les documents Avatar, on utilise ce mot pour décrire quelqu’un qui a suivi la voie vers la vigilance source indéfinie et peut créer “vers le bas” pour incarner son soi dans ses propres créations. C’est ce qui est attendu de quelqu’un qui termine le cours Avatar avec succès.

 

photo of ReSurfacing workbook
 
  Croyances Transparentes
Tiré de ReSurfacing®

Une croyance est transparente quand on agit à travers elle sans la remarquer. Les croyances transparentes sont rarement utiles et peuvent en fait être cruellement affaiblissantes. La plupart sont des auto-sabotages adoptés à un moment où l’on n’avait pas toute sa raison.

La première impression que l’on a d’une croyance transparente est qu’elle est incontestablement vraie. La vie est comme ça. Je suis comme ça. En voici la preuve! Mais alors une chose étonnante se passe : on découvre que la preuve soutenant la croyance est en fait produite par la croyance elle-même. Une structure commence à se révéler.

Les croyances transparentes sont découvertes en rusant : on les exprime, puis on fait un pas en arrière pour regarder ce qu’on a dit. Les croyances transparentes sont souvent cachées sous le désir d’avoir raison. De ce fait les trouver demande un certain degré de vulnérabilité.

 

Achetez ReSurfacing et faites l'exercice des Croyances Transparentes

ReSurfacing book

ReSurfacing®:
Techniques pour l'exploration de la Conscience

de Harry Palmer

ReSurfacing se réfère à l’action de se dégager des vieilles créations et d’émerger de nouveau à la vigilance.

Qui suis-je?
Pourquoi suis-je ici?
Où vais-je?

ReSurfacing est une nouvelle approche de ces antiques questions. Vous trouverez les réponses en explorant la structure sous-jacente de votre propre conscience.

Vous découvrirez de nouveaux points de vue et ferez des prises de conscience concernant comment marche votre vie... ou pourquoi elle ne marche pas.

$15.00 USD.

Buy Now link

 

Moments
Extraordinaires

En tant qu’étudiant et facilitateur du Cours des Miracles depuis 20 ans, j’ai trouvé que le cours ReSurfacing Avatar est une démonstration pratique des principes énoncés dans ces données. Pour moi, c’était très excitant d’observer les croyances passer de transparentes à inactives, et les perspectives s’élargir ou changer complètement. C’était une expérience fantastique et joyeuse et j’ai hâte d’en faire plus. – S.S.


Cher Harry, Aujourd’hui ma sœur Rébécca est venue terminer ReSurfacing. Elle avait fait le premier jour il y a deux ans et n’avait pas “trouvé le temps” de finir.

Nous avons fait le Mini-cours sur la volonté avant de plonger dans ReSurfacing. Dès le départ, elle a commencé à avoir des prises de conscience et à traiter des problèmes de sa vie et de la famille : Bébé Huey cesse les mauvais traitements induits par des croyances familiales qui l’ont hantée depuis toujours.

Quand elle en est arrivée à l’Exercice d’Expansion, elle avait éveillé un “je” qui sommeillait depuis des années. J’ai pu me connecter pour la première fois avec ma sœur cœur et âme. Nous avons pleuré et nous nous sommes embrassées sans costumes. Elle vient au prochain cours international. Une nouvelle Avatar qui s’éveille.

Avec mes profondes gratitude et affection.  – L.W.


Hé, lecteur, si tu pensais que le cours de Master serait quelque chose comme Avatar, tu te trompais. Le cours de Master, comme le cours Avatar, est une toute nouvelle expérience dans la vie.

Chaque jour c’est comme sortir d’une nouvelle coquille. Chaque jour on sent qu’on s’approche de l’illumination. Chaque jour on se sent plus présent, et chaque jour on en apprend plus à son sujet.

Alors, à quoi ressemble le cours de Master pour moi? Hé bien,... c’était réel ! Enfin, vraiment réel!! J’ai eu l’impression que c’était beaucoup mieux que le cours Avatar.

Timide comme je suis, je trouvais assez difficile de communiquer avec les gens dans mon monde. Cependant, le monde d’Avatar est vraiment différent. On rencontre tant de gens et on devient vite plus confiant. Bon, c’est comme ça que je l’ai vécu. C’était comme le jardin d’enfants où on ne se soucie de rien et on devient amis. Être heureux, c’est ça?

Donc pour toi, lecteur, si tu n’as pas encore été au Master, je le recommande vraiment du fond du cœur. Et pour ceux qui ont fini le cours de Master, continuez et avec un peu de chance nous nous rencontrerons un jour soit au Pro soit au Wizard. On ne sait jamais; PRIMAIRE?

Je vous aime tous et j’espère que vous appréciez votre vie au maximum. – J.L.
 

photo of student on path

Faire le pas suivant

Si vous souhaitez qu’un Master Avatar prenne contact avec vous, cliquez ici.

Avec Avatar, tout le monde gagne. Toute personne qui devient Avatar amène la conscience collective vers plus de tolérance et de compréhension. Vous aider vous-même avec Avatar aide tous les autres en même temps. – Harry Palmer

 

photo of Avatar students

Invitez un ami à rejoindre L'Ère Avatar

Si vous souhaitez partager ce voyage avec d'autres, parlez-en à un ami