L'Ère Avatar

explorer la conscience
numéro trois

L'expansion d'Avatar : L'illumination ou Vous êtes remboursé
(Partie 2 sur 3)

par Harry Palmer

picture of Harry Palmer

“Le Cours Avatar est divisé en trois sections. La Section I est destinée à l’intellect, à nourrir la pensée. Elle nécessite seulement d’écouter, de lire ou d’observer et, si vous le souhaitez, de considérer ce que vous avez vécu. Elle vise à apporter une compréhension et une connexion avec un champ de vie plus vaste.

“Puis, avec les données de la Section II, vous commencez à explorer : de petites expéditions dans les coulisses de votre conscience. Des excursions ! Vous développez les capacités et les outils spécifiques nécessaires pour parvenir à diriger ce que vous vivez déjà dans la vie. C’est l’occasion de mettre vos affaires en ordre avant de commencer la grande aventure.

“La section II clarifie et développe un canal de perception extrasensoriel de l’univers matériel dont vous pouvez déjà être vaguement conscient - une capacité à ressentir accrue. C’est un ressenti non sensoriel qui ne demande pas de contact physique. Cela calme le mental et accroît énormément votre impression d’être."picture of sunrise

Une main se lève dans l’assistance : “Est-ce que c’est comme la méditation?”

“Oui et non. On arrive au même type d’immobilité mentale que par la méditation, mais d’une manière beaucoup plus rapide et intéressante. C’est comme la méditation en cela qu’il s’agit de se rendre maître du mental, de permettre au mental de s’apaiser, mais Avatar le fait de manière enjouée, sans bagarre ni confrontation. C’est la différence qu’il y a entre ouvrir un coffre en forçant la porte ou en utilisant la combinaison. Avatar est la combinaison.” Le groupe aime l’analogie. Nombre d’entre eux ont passé beaucoup de temps à forcer.

“Un autre exercice de la Section II développe la capacité de reconnaître, créer et changer les jugements. Cela commence vraiment à vous révéler les schémas directeurs de votre vie.

“Les expériences que nous vivons sont fondées sur nos jugements, qui sont les croyances à travers lesquelles nous filtrons nos perceptions. Deux personnes peuvent vivre le même événement très différemment. Pour l’une c’est un drame qui détruit sa vie, pour l’autre c’est sans importance. La différence vient des jugements que l’une et l’autre portent sur l’expérience.

“Le résultat final de cet exercice est l’aptitude à être honnêtement sans jugement par rapport à tout ce que vous vivez. Il vous permet de vous glisser dans les expériences auxquelles vous résistez comme si vous entriez dans un bon bain chaud. Si vous vous êtes bagarré contre un problème de santé ou un problème relationnel, cet exercice conduit à de puissantes prises de conscience et à des expériences décisives.

image of realizations“La dernière partie de la Section II contient des outils et des exercices qui permettent de faire tomber les barrières et les blocages que vous pouvez avoir placés sur votre capacité à créer la réalité. Nous le décrivons comme le plus grand défi qu’on ait jamais relevé en riant. Cela vous donne des crampes aux zygomatiques, augmente votre capacité à créer et vous rend votre maîtrise de l’existence.”

“Je revois dans ma tête les visages souriants des étudiants qui m’ont remercié après cet exercice. Leurs yeux humides occupent une place particulière dans ma mémoire. Je me souviens aussi, avec un peu de tristesse, du visage courroucé d’un étudiant qui, n’ayant pas passé ce cap, traitait le cours Avatar d’arnaque. Il était crispé aux commandes d’une vie ratée et n’arrivait pas à lâcher sa “juste” colère. Bon, lorsque le fait d’être une victime ne lui servira plus, le temps le fera revenir. Encore un petit effort, un peu plus d’honnêteté, et il y arrivera aussi.

Au cas où il y aurait des victimes chroniques dans l’assistance, je crois devoir donner un petit avertissement. “Si vous n’êtes pas totalement satisfait des résultats que vous obtenez dans la Section II, ne passez pas à la Section III. Il n’y a rien dans la Section III qui puisse améliorer des résultats médiocres en Section II. Si vous ne poursuivez pas et que vous décidez, dans les huit jours, que la Section II ne valait pas le prix que vous avez payé, je veillerai personnellement à ce que vous soyez remboursé.” Je me souris à moi-même. A-t-on jamais offert l’illumination avec la garantie satisfait ou remboursé ? 

… suite au numéro 4

 

L'histoire du Cours Avatar

Je suppose que la question qu’on vous pose le plus souvent est : “Qu’est-ce qu’Avatar ?” Alors, qu’est-ce qu’Avatar ?picture of avatar students

Avatar concerne toute réalité qui est, était ou sera. Je sais que ce n’est pas très descriptif mais c’est la déclaration la plus vraie que je puisse faire. Avatar concerne la création que je définis comme étant toute chose qui a une définition ou des limites dans l’espace, le temps ou la vigilance. Cela comprend l’univers et tout ce qu’il contient.

Comme la plupart des gens ne sont pas vraiment prêts à aborder Avatar à un niveau aussi englobant, je parle habituellement de croyances. Les gens reconnaissent instinctivement que ce qu’ils croient a des conséquences sur leur vie. Le dilemme principal de l’existence est quoi croire. C’est l’abîme philosophique que nous rencontrons tous. C’est l’abîme appelé "je ne sais pas". Il est dangereux de ne pas savoir. Au bord de cet abîme, il y a les boutiques des colporteurs de croyances. Certaines sont somptueuses et sanctifiées par des histoires. D’autres sont des minibus Volkswagen conduits par des recruteurs de sectes. Chacun vend son programme et un aller simple pour le pays de la vérité, de l’autre côté de l’abîme. Il y a des milliers de ponts au-dessus de cet abîme et chacun d'eux mène vers une réalité légèrement différente.

Bien sûr Avatar y est aussi, mais ce qui est différent avec Avatar c’est que le programme est un aller-retour !

 

Vous souhaitez un contact

La vérité qu’enseigne un Master Avatar n’a pas besoin de nom car elle ne passe pas par le monde mais elle est le modèle aimant de la volonté de partager la conscience. – Harry Palmer

Si vous souhaitez qu’un Master Avatar prenne contact avec vous, merci d’envoyer ce formulaire à Star's Edge.

 

Des Moments extraordinnaires

Avatar, c’est la merveille de la découverte, un lieu où rire et chanter, une impression de puissance et de confiance que je n’avais pas atteinte jusqu’ici.

En tant que croyant de toute (et toutes) technique qui peut favoriser la croissance, j’étais très désireux d’essayer celle-ci aussi, “sachant” qu’elle m’apporterait quelque chose, mais qu’il y en aurait toujours une autre qui m’emmènerait un peu plus loin.

Je ne sais plus cela.

Après Avatar, je vois les choix différemment, je m’entends différemment. Si je meurs demain, cette semaine passée en cours aura été une bonne raison d’avoir choisi la vie pendant un temps. –A.G.

Gestion des croyances

Téléchargez un mini-cours gratuit
(voir ci-dessous)

“Ce EN TANT QUE QUOI vous observez influence ce que vous percevez comme vrai. Ce EN TANT QUE QUOI vous agissez influence ce que vous pouvez faire. Les décalages entre l’observation et les capacités viennent de différences entre les EN TANT QUE QUOI...”

Conférence du cours Wizard Avatar, 1991

Les choses que nous disons vraies à propos d’un niveau d’existence peuvent ne pas être vraies à un autre niveau d’existence. Les choses que nous considérons comme vraies depuis une perspective peuvent ne pas être vraies vues d’une autre perspective. La plupart des mésententes et des conflits, en particulier en matière de religion, de philosophie et de psychologie, sont dus non pas tant à ce qui est considéré qu’à une discordance de niveaux d’observation ou de perspectives.

Les exercices et les procédures qui transforment la vie à un niveau d’existence peuvent être impraticables ou ne pas avoir d’effet à un autre niveau d’existence.

Connaître le cadre de référence de l’observateur est essentiel pour évaluer la vérité d’une observation. Les ivrognes voient parfois vraiment des éléphants roses !

Comme les procédures de gestion des croyances Avatar s’adressent directement à la conscience qui les utilise, elles s’adaptent automatiquement au niveau d’existence vécu par la personne.

Il est facile d’organiser ce que nous appelons l’existence en catégories ou en niveaux spécifiques. Nous pouvons définir et organiser l’existence selon l’impact ou la certitude avec lesquels nous la percevons, selon l’accord ou le désir exprimé par d’autres points de vue, ou selon le système ou la méthode avec lesquels elle est perçue. Nous pouvons parler de réalités personnelles, de réalités sensorielles ou de réalités conceptuelles, de similitudes et de différences, mais, en dernière analyse, chaque fois que nous parlons d’un niveau d’existence, nous parlons du résultat de nos croyances.

Les croyances sont les filtres colorés qui sélectionnent, parmi tout-ce-qui-est, ce dont nous désirons faire l’expérience.

Ce mini-cours vous aidera à explorer la relation entre vos croyances et ce que vous vivez.

Téléchargez Mini-cours de Gestion des croyances par Harry Palmer

avatar students hugging

Invitez un ami à rejoindre l'Ère Avatar

Si vous souhaitez partager ce voyage avec d’autres, parlez-en à un ami.