L'Ère Avatar

explorer la conscience
numéro neuf

Dans la première partie de cet exposé, (voir le Numéro 8 de L’Ère Avatar), j’ai développé les points suivants: les EXCUSES sont des limiteurs de responsabilité (elles évitent les reproches) qui transmettent le message que l’on n’est pas en faute. Les excuses les plus acceptables sont des explications que les gens trouveront plausibles. LES CAUSES GÉRABLES sont des croyances, des pensées et des actes sur lesquels vous pouvez agir: vous les maîtrisez.

Trouver des causes gérables

par Harry Palmer

picture of Harry PalmerUn problème est d’habitude un état non-optimal. Malheur, solitude, échec, épuisement et désespoir sont des problèmes. Tout comme être fauché, malade, ou se sentir débordé. Tout comme ne pas être la personne que vous voudriez être et ne pas faire ce que vous aimeriez faire.

Les problèmes sont le résultat de causes multiples. Pensez à un lac qui est alimenté par différents cours d’eau. Il est vrai que certaines causes ont le caractère soulageant du destin, mais certaines des causes sont gérables. Et gérer une seule cause peut modifier le problème entier. Si vous vous concentrez sur les causes “destin”, vous pouvez faire peu de choses à part continuer à souffrir et présenter des excuses plausibles. Cependant, si vous vous concentrez sur la découverte des causes gérables et leur maîtrise, vous pouvez changer la situation. Prenez votre propre exemple.

image of awarenessCe que vous croyez est la cause qui contribue le plus à tout problème personnel. Le régime alimentaire, la santé, l’influence de l’entourage, l’influence des associés et les habitudes peuvent aussi être des causes contribuant à un problème, mais tout problème a une bonne chance d’être résolu simplement en gérant vos croyances. C’est la valeur d’Avatar: c’est un système de gestion des croyances.

Si votre vie est monotone, vous pouvez faire des reproches au destin ou bien vous pouvez examiner la situation (honnêtement) et chercher des causes gérables.

Il y a une chose tout à fait évidente que vous devez faire pour trouver une cause gérable. Il faut regarder ! Vous devez observer la situation dans laquelle vous êtes, prendre conscience qu’elle a des causes multiples et découvrir au moins une cause gérable.Vous devez affronter la situation telle qu’elle est. Cela
picture of Korean Avatar students implique de développer une capacité à laisser de côté les émotions, les suppositions, les attentes et le découragement. Ce sont des compétences qu’on aiguise au début de la Section II du Cours Avatar.

Pour certains, la première réaction à un problème c’est de faire des reproches. Qui a fait ça? Ce qu’ils oublient c’est que les problèmes ont des causes multiples. Les mêmes considèrent d’habitude qu’une question n’a qu’une seule réponse. C’est un point de vue très étroit qui inévitablement fait que la situation persiste. “Je suis malheureux parce que maman était méchante avec moi”. C’est peut-être vrai, mais ce n’est certainement pas la seule cause de votre malheur.

Il y a une tentation instinctive de se protéger avec des excuses. Ce pourrait être le défaut fatal de notre espèce. Pour survivre, il vous faut prendre la direction de vos processus mentaux, sinon le mental cherchera automatiquement des excuses plausibles plutôt que des causes gérables.

Voici comment ça marche. Quelque chose s’est détraqué dans votre vie. Quelque chose n’a pas marché. Vous vous retrouvez en train de vivre quelque chose d’autre que l’état optimal, quelque chose de plus sombre ou même de douloureux. Reconnaissez que vous avez un problème. Vous pouvez prendre la voie facile, être une victime et en faire le reproche à quelqu’un d’autre. Ou bien vous pouvez vous concentrer sur le fait de découvrir (et vraisemblablement changer) des causes que vous pouvez diriger. Ne pas trouver de cause que vous puissiez gérer est la recette de l’échec.

picture of studentLe seul bon conseil est : n’abandonnez pas. Cherchez assez intensément et assez longtemps et vous trouverez qu’il y a quelque chose que vous pouvez faire qui affectera de manière positive tout problème que vous rencontrez.

Bon, c’est le moment de la douloureuse honnêteté. Demandez-vous : est-ce que je cherche une cause gérable sur laquelle je puisse agir pour résoudre le problème ou est-ce que je cherche une excuse plausible qui confirmera que ce n’est pas ma faute, et que je ne peux rien y faire? D’habitude, on trouve exactement ce que l’on cherche.

La question suivante, et c’est vraiment un coup sur la tête, est: “Voulez-vous vraiment résoudre ce problème?” Si un problème vous sert, il se peut que vous ne vouliez pas le résoudre. Il peut éviter quelque chose de pire. Il peut vous valoir de l’attention supplémentaire ou certains privilèges particuliers. Il peut être quelque chose dont vous avez inconsciemment besoin. Nous avons tous connu des gens qui sont sortis d’un problème et l’ont recréé tout de go à l’identique. Utiliser votre mental pour vous maintenir dans les difficultés plutôt que pour résoudre vos problèmes s’appelle de l’auto-sabotage. Cet état afflige plus de gens que vous ne pouvez l’imaginer, même des nations entières.

picture of person on pathCertains préjugés sont si enracinés, du fait d’un endoctrinement répété ou d’expériences douloureuses, qu’on refuse tout net de les inspecter. Ce genre de comportement apparaîtra stupide ou bizarre. Regardez de près tout groupe haineux et vous découvrirez que sa manière de penser est gravement défectueuse. Leur dénominateur commun est le blâme. Ils sont incapables ou peu désireux de trouver une cause gérable pour ce dont ils se sentent les victimes en colère. Cela demanderait de la responsabilité personnelle. Mais la chose dont ils sont le plus certains est que la situation dans laquelle ils sont n’est pas de leur faute. Ils font des reproches aux minorités, aux gouvernements, ou même aux extra-terrestres pour leur oppression. Leur problème ne se résout jamais.

Quand vous étudiez un problème, votre capacité à admettre que vous ne savez pas ne peut pas être surestimée. Elle vous permet de regarder au-delà des idées arrêtées et des excuses et de trouver une cause gérable à laquelle vous pouvez faire quelque chose. Cela demande un certain courage de regarder sans attentes, de remonter la piste de quelque chose de désagréable, et de déterminer de quelle étape de son évolution vous pourriez être responsable.

Une grande part de la formation Avatar consiste à enseigner à un esprit (vous) comment utiliser un mental efficacement.

Il est facile de se focaliser sur ce qu’on ne peut pas changer, mais ce n’est pas ce que vous cherchez. Vous cherchez des causes gérables. Les trouver déterminera si vous traversez la vie en trouvant des excuses pour vos problèmes ou des solutions. En elle-même, cette leçon est une grande réalisation dans le développement humain.

  

L'histoire du Cours Avatar

Qu’est-ce que la responsabilité personnelle?picture of Avatar Course
La responsabilité personnelle est la capacité de déterminer ses propres décisions, choix et actions. Dans Avatar, on appelle ça être source. Un effet naturel de l’augmentation de cette capacité est que les gens découvrent des zones de leur vie qu’ils ne dirigeaient pas.

Une caractéristique fondamentale de ceux qui soutiennent la création d’une civilisation planétaire éclairée est un haut degré de responsabilité personnelle. L’insistance d’Avatar sur l’accroissement de la responsabilité personnelle contribue directement à la création d’une civilisation planétaire éclairée.

 

picture of Avatar students

Des Moments extraordinaires

En faisant l’exercice Abandonner tout jugement, j’ai pris conscience que j’avais le pouvoir de donner sa charge à un souvenir. Je le rends bon ou mauvais, dévastateur ou hilarant. Quand j’ai abandonné mon jugement, ils sont juste devenus des expériences, des parties du voyage de ma vie, sans charge d’émotion. C’était comme si les bagages de ma vie restaient sur le quai. J’étais libre et léger comme une plume. –J.L.F.


C’est l’expérience LA PLUS fantastique de ma vie ! Mon épouse, Jill, a fait le cours Avatar et quand elle a appelé pour bavarder pendant le cours, la pièce tout entière où j’étais assis a brillé de la lumière rayonnante qu’elle émettait depuis sa nouvelle conscience. Je savais qu’il se passait quelque chose pour elle.

Voir le changement chez elle m’a donné faim d’une croyance si profonde qu’elle changerait tout ce que je connaissais de ma soi-disant vie d’alors, c’est-à-dire douleur, souffrance, doute, peur, colère. J’étais hésitant au début. Je m’attendais à une approche commerciale impeccable et à des milliers de manuels, porte-clés, autocollants à acheter pour se sentir faire partie du mouvement.

Bon sang, j’étais bon pour un choc. Je n’ai jamais ressenti tant d’amour et d’acceptation d’une salle pleine d’étudiants, de Masters, etc. C’était OK de dire ou de ressentir quoi que ce soit. Pas de bien, pas de mal. Juste de l’amour!

Je ne savais pas quoi faire au début. Tant de choses douloureuses à traiter, si peu de temps. Mais il y avait les outils et une aide aimante et attentionnée pour me guider. Le voyage a été mouvementé parfois parce que je le choisissais tel. C’est la simplicité qui a marché. L’expérience est si puissante qu’on ne peut la décrire. Vraiment merveilleuse. C’est ce que je peux en dire de mieux. Merci. Nous t’aimons, Harry. –D.R.


J’ai l’impression de comprendre maintenant pourquoi Dieu a mis une âme dans les êtres humains après les avoir créés. S’Il nous avait créés comme de simples créations, Il aurait pu nous créer tout comme d’autres animaux ou formes de vie. Mais Il a créé les humains pour qu’ils soient plus proches de Lui. Donc les êtres humains sont les êtres les plus semblables au Créateur. C’est-à-dire : les êtres humains sont des créateurs. Dieu nous a donné la liberté de créer dans son monde. Et s’emparer de cette liberté et en user est l’essence d’Avatar. –O.J.H.

Je suis vraiment content d’être venu au cours Avatar. Au début, j’étais méfiant. Je n’étais pas sûr que ce cours puisse m’aider. Mais maintenant, tout est différent. Je comprends que suis Source de moi-même. J’utilise tous les outils que j’ai appris dans Avatar. Les outils sont d’une grande aide, au moins pour moi.

J’étais confronté à un tas de problèmes qui me faisaient peur. J’ai résolu l’identité qui était facilement fâché (au moins c’est un peu mieux). Je suis reconnaissant et je remercie mes parents de m’avoir offert l’occasion de faire ce cours. Avant j’étais très incertain à propos de ce cours, simplement parce que mes deux parents “Wizards” ne sont pas “sages”. Mais maintenant je comprends. C’est leur choix. J’espère que je pourrais être mieux qu’eux, parce que je suis Source  : ).

Ensuite je remercie tous les Masters, notre formateur et bien sûr Harry. Vous m’avez fait comprendre la meilleure partie de la vie. Et aussi, ceux qui veulent faire un effort dans la vie, je suis content pour eux. Enfin, c’est vraiment un bon cours. Je veux vraiment le partager avec mes amis. Il faut qu’ils sachent que la vie peut être si bonne. J’espère que dorénavant mon petit pouvoir aussi pourra contribuer à la planète. –L.N.T.


picture of alarm clock

N'est-il pas temps?

Si vous souhaitez qu’un Master Avatar prenne contact avec vous, cliquez ici.

Avec Avatar, tout le monde gagne. Chaque personne qui devient Avatar amène la conscience collective vers plus de tolérance et de compréhension. Vous aider vous-même avec Avatar aide tous les autres en même temps. – Harry Palmer

 

picture of sunrise

Invitez un ami à rejoindre l'Ère Avatar

Si vous souhaitez partager ce voyage avec d’autres, parlez-en à un ami.